Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

1. Liturgie dans le ciel et ouverture des sept sceaux (4 – 8,5) Liturgie devant le trône du Créateur

 

Cantique NT 9 = Ap 4,11 ; 5,9.10.12 4 1

 

Après cela, j’ai vu : et voici qu’il y avait une porte ouverte dans le ciel. Et la voix que j’avais entendue, pareille au son d’une trompette, me parlait en disant : « Monte jusqu’ici, et je te ferai voir ce qui doit ensuite advenir. » Aussitôt je fus saisi en esprit. Voici qu’un trône était là dans le ciel, et sur le Trône siégeait quelqu’un. Celui qui siège a l’aspect d’une pierre de jaspe ou de cornaline ; il y a, tout autour du Trône, un halo de lumière, avec des reflets d’émeraude.

 

Jean a de nouveau une vision qui lui touche son âme car il en est saisi en esprit et il entend une voix forte comme une trompette. Cette voix est celle de Jésus qui s’exprime avec puissance afin de communiquer des informations très importantes à Jean.

Jésus donne une description de son Père sous l’aspect de  Jaspe et de cornaline qui sont des pierres précieuses de famille des calcédoines de couleur rouge. La couleur rouge est peut-être le symbole de la colère de Dieu tel le Messie qui est décrit sous les traits d'un vendangeur en habits rouges qui foule les nations dans sa colère (Isaïe 63:1-6).

Le trône divin est entouré d'un halo de lumière «avec des reflets d'émeraude» qui est un signe de divinité et d’espérance car le vert symbolise traditionnellement l'espérance.

 

 

Tout autour de ce Trône, vingt-quatre trônes, où siègent vingt-quatre Anciens portant des vêtements blancs et, sur leurs têtes, des couronnes d’or. Et du Trône sortent des éclairs, des fracas, des coups de tonnerre, et sept torches enflammées brûlent devant le Trône : ce sont les sept esprits de Dieu. Devant le Trône, il y a comme une mer, aussi transparente que du cristal. Au milieu, autour du Trône, quatre Vivants, ayant des yeux innombrables en avant et en arrière. Le premier Vivant ressemble à un lion, le deuxième Vivant ressemble à un jeune taureau, le troisième Vivant a comme un visage d’homme, le quatrième Vivant ressemble à un aigle en plein vol. Les quatre Vivants ont chacun six ailes, avec des yeux innombrables tout autour et au-dedans. Jour et nuit, ils ne cessent de dire : « Saint ! Saint ! Saint, le Seigneur Dieu, le Souverain de l’univers, Celui qui était, qui est et qui vient. » Lorsque les Vivants rendent gloire, honneur et action de grâce à celui qui siège sur le Trône, lui qui vit pour les siècles des siècles, les vingt-quatre Anciens se jettent devant celui qui siège sur le Trône, ils se prosternent face à celui qui vit pour les siècles des siècles ; ils lancent leur couronne devant le Trône en disant : « Tu es digne, Seigneur notre Dieu, de recevoir la gloire, l’honneur et la puissance. C’est toi qui créas l’univers ; tu as voulu qu’il soit : il fut créé. »

Les 24 anciens représentent les 12 tribus d’Israël et les 12 apôtres, c'est-à-dire le peuple de Dieu et le vêtement blanc dont ils sont revêtus symbolise à la fois l'innocence, la sainteté ou la justice qui sont celles de tous ceux qui vivent au ciel en présence de Dieu. La couronne que les anciens portent sur la tête est l'attribut de la dignité qui leur est octroyée car ils règnent avec Dieu. Quant aux sept torches enflammées à l’image de la menorah du temple de Jérusalem, illustrent les sept esprits de Dieu ou les 7 églises ou les 7 dons de l’Esprit Saint chargés de guider les apôtres qui ont reçus le paraclet.

Les éclairs, les fracas et les coups de tonnerre présentent Dieu qui est en colère, le maître des éléments qui juge des nations.

Dans la Bible, la mer est symboliquement associée à l’humanité agitée et éloignée de Dieu semblable aux eaux impétueuses, furieuses, agitées dont les vagues soulèvent la vase et la saleté et rejettent l’écume de leurs impuretés.

Jean voit devant le trône de Dieu une mer cristalline qui contrairement à une mer agitée symbolisant l’humanité opposée à Dieu, cette fois-ci elle est stable et calme, elle représente l’humanité en paix avec Dieu et purifiée par le feu des épreuves et leur conversion au Christ, seul moyen de réconciliation  entre Dieu et les hommes.

Au milieu, autour du Trône il y a quatre Vivants, représentent les quatre animaux ailés qui tirent le char de la vision d'Ézéchiel (Ez 1 ; 1-14) qui ont chacun un visage différent, le premier ressemble à un lion, le deuxième à un taureau, le troisième a le visage d'un homme et le quatrième ressemble à un aigle en plein vol.

Ces quatre vivants représentent les quatre Evangélistes comme l’homme Matthieu, le lion Marc, le veau (ou plutôt le taureau) Luc, et l'aigle Jean. Ces quatre évangélistes qui sont les témoins privilégiés du Christ, de l'Agneau assis sur le trône de Dieu.

Ces quatre vivants ont chacun 6 ailes ou 3 paires d’ailes tel des anges mais le nombre 3 indique une sainteté trois fois plus élevée. Le chiffre 6 est aussi un chiffre d’homme, montrant que les 4 évangiles vont se diffuser à travers tous les hommes de toutes nations et continents.

Ils sont aussi couverts d'yeux tout autour et au-dedans. Les yeux sont associés à la vision, à la connaissance, à la compréhension, à la clarté, à la clairvoyance. Les yeux « au-dedans » se rapportent à la contemplation de Dieu, ceux « d’autour » se rapportent à la charité envers le prochain pour la prédication de l’Evangile. Ces Vivants rendent gloire « jour et nuit » ainsi que honneurs et bénédictions au Dieu trois fois Saint et éternel « celui qui était, qui est et qui vient. » Lorsque les Vivants rendent gloire, honneur et action de grâce à Dieu, en signe de soumission, les vingt-quatre Anciens jettent leurs couronnes à terre et s'humilient devant lui. Ils rendent un hommage au Dieu créateur de toutes choses par pure bonté et qui est la source unique de leur pouvoir royal.

Tag(s) : #Seconde Vision
Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :